Chronologie

Naissance à Québec, le 9 octobre.
Baccalauréat ès Arts, au collège Sainte-Marie.
Journaliste à Perspectives, critique littéraire à Radio-Canada.

Publie Faire sa mort comme faire l’amour dont Réginald Martel, de La Presse dit : Pierre Turgeon fait une entrée fracassante dans notre littérature. Il existe peu d’écrivains d’ici qui pourraient ne pas lui envier son extraordinaire de l’art d’écrire.

Fonde l’Illettré, en compagnie de Victor-Lévy Beaulieu, de Jean-Marie Poupart, de Jean-Claude Germain et de Michel Beaulieu.
Reçoit le premier prix du Concours des Oeuvres dramatiques de Radio-Canada pour l’Interview, écrit en collaboration avec Jacques Godbout.
Président et fondateur des éditions Quinze.
Écrit le scénario de La Gammick, réalisé par Jacques Godbout et produit par l’ONF.
Écrit un scénario sur les Événements d’octobre 1970, La Crise d’octobre, réalisé par Marc Blandford, et produit par Radio-Canada.
Écrit le scénario de La Fleur aux dents, réalisé par Thomas Vamos, à l’ONF, et adapté du roman de Gilles Archambault.
Directeur adjoint des Presses de l’Université de Montréal (PUM).
Directeur général et éditeur des éditions du groupe Sogidès (l’Homme, le Jour, Les Quinze).
Reçoit le prix du Gouverneur Général pour La Première personne
La Première personne, traduit par David Lobdell, paraît chez Oberon Press.
Faire sa mort comme faire l’amour, ainsi que Prochainement sur cet écran traduits par David Lobdell, paraissent chez Oberon Press.
Journaliste et chroniqueur littéraire à l’Actualité.
Rédacteur en chef de la revue Liberté.
Scénariste et romancier à temps plein.
Écrit et anime Sur le dos de la Grande Baleine, documentaire de l’ONF, réalisé par Diane Beaudry, sur l’avenir de l’hydroélectricité au Québec.
Reçoit, pour la seconde fois, le prix du Gouverneur Général pour La Radissonie.
Écrit le commentaire d’un film de Frédéric Back, Le Fleuve aux Grandes Eaux, qui reçoit le Grand Prix du Festival International du film pour enfants, à Annecy.
Écrit Les Torrents de l’Espoir
Écrit P.H. le magnifique : l’éminence grise de Duplessis.
Lutte devant les tribunaux pour obtenir la publication de l’ouvrage précédent.Obtient l’appui de plus d’une trentaine d’organismes culturels, sociaux et syndicaux, dont l’UNEQ, le Writers Union of Canada, l’Association des professeurs d’histoire, La fédération des journalistes, la CSN et la FTQ. L’Affaire Turgeon comme on l’appelle est sans doute appelée à se décider à la Cour Suprême du Canada et son issue aura des répercussions sur la liberté d’expression et sur les droits des historiens à raconter l’histoire.
Publie Jour de feu chez Flammarion
Fonde les Éditions Trait d’union
Publie Le Canada : une histoire populaire, tomes 1 et 2, des origines à nos jours, au éditions Fidès, à Montréal, et chez McClelland and Steward à Toronto (en collaboration avec Don Gillmor). Ce livre reçoit la mention de meilleur livre sur l’histoire du Canada de Patrimoine Canada.
Scénarise avec Jacques Cossette-Trudel le quatrième épisode de la série La Révolution tranquille.
Obtient, en juin 2002, l’annulation de la clause des héritiers, à l’article 35, du Code civil du Québec.
Contribue à la fondation de www.tonality.ca , site culturel de musique, de littérature et de cinéma.
Entreprend la rédaction d’une histoire de l’époque de la Grande noirceur, au Québec.
Se voit décerner le prix Ex libris pour son Histoire populaire du Canada.
Lance le site d’Itheque, qui offre aux utilisateurs des bibliothèques abonnées l’accès à une riche médiathèque numérisée.
Fonde les éditions Transit et Cogito.
Se consacre exclusivement à l’écriture et travaille à une reprise actualisée de La Gammick sous la forme d’une série télévisée.
Entreprend de terminer sa trilogie commencée avec Les Torrents de l’Espoir et Jour de Feu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>